Articles taggés comme Lieux


Propriété du Conservatoire du littoral depuis 1994, l’étang de Palu est un site Natura 2000 depuis 1998, géré par la Collectivité de Corse et désigné site Ramsar depuis 2008. L’étang fait partie d’un chapelet de zones humides qui s’étend du Fiumorbu au Travo sur plus de 12 km de bande côtière. Il est le plus petit des quatre principaux étangs de Corse, avec une superficie de 110 hectares et une profondeur variante entre 0.5 et […]

Rencontre à l’étang de Palu



Murato est le plus important village du Nebbiu, un village chargé d’histoire, Pasquale Paoli y avait son quartier général et c’est là qu’il y fit battre monnaie (la zecca). Le village est très beau et certains quartiers nous rappellent le moyen-âge. On y trouve l’église Saint Jean l’Evangéliste dont le clocher est triangulaire. Un chemin balisé et nommé « histoires de pierres » et d’eau vous fait découvrir le village. Murato c’est bien sûr aussi la célèbre […]

Muratu



Langoureusement adossées sur les coteaux bordant le rivage du golfe de Saint Florent, dorées par le soleil, caressées par le vent marin, les plaines du terroir viticole de Patrimonio, nourrissent généreusement la vigne depuis le XIIème siècle. Les Pagliaghji, érigés sur ces terres témoignent de sa longue tradition viticole. Avec leurs murs éclos des lits de cailloux, leurs toits recouverts d’une herbe grasse et tendre, ce patrimoine architectural contribue à sublimer, le charme et l’authenticité […]

Patrimonio, balade dans les vignes d’Orenga de gaffory



  Le barracoun, abri de pialincu, se compose d’une enceinte de 1,70m de haut sur des fondations de 0,40m et un dôme de 1,20m. Les murs font 0,70m d’épaisseur. Le diamètre intérieur de l’abri varie entre 2,20m et 2,50m. la porte se situe toujours au sud. Son linteau est formé soit d’une longue pierre, soit d’un tronc d’olivier coupé à la bonne lune. Le dôme est monté en pierres plates sur une carcasse de branches […]

Les “barracoun” de Bonifacio



La transhumance se préparait quelques jours à l’avance. Il fallait laisser tout en ordre. Du pain biscuit en quantité et des réserves alimentaires étaient stockés dans notre maison d’Oriu afin que ceux qui devaient rester à la plaine durant les grands travaux des champs ne manquent de rien. Au moment de la fenaison, des blés à couper ou la vigne à traiter, on ne pouvait s’absenter pour aller en ville. La veille du départ, le […]

Fils et petits fils de berger en Alta Rocca (J.D Giovannangeli)



L’église Sainte-Restitude encore appelée A Santa, est un sanctuaire où sont conservées les reliques de Sainte Restitude, vierge et martyre du début IVe siècle. Église de pèlerinage, elle est située en dehors du village, sur la route menant à Zilia, proche de grands caveaux (tombes) de famille. Sa construction a débuté au XIe siècle, sur le site du cimetière de l’ancienne cité romaine d’Olmia. Elle a été l’église principale de la piève d’Olmia, dans le diocèse de […]

Les oliviers de Sainte Restitude (Calenzana)



Les bergeries de Terricie Nous avions déjà voulu y aller en 2012 en passant par la baie de l’Acciolu (voir galerie photos de l’Acciolu), mais une fois passé la baie, le chemin rendu inaccessible par les incessants vas et viens des 4×4, nous avions été obligé de faire demi-tour. Cette fois nous y sommes allez en démarrant tout de suite par la piste des Terricie qui démarre le long de la D81. Une piste de […]

Les bergeries de Terricie



  Le site naturel de Punta di Spanu est situé, comme son nom l’indique, à la punta Spano (punta di Spanu en langue corse), au bord de la mer. Il est divisé en trois parties : la partie centrale qui couvre la majeure partie de la pointe, une petite parcelle à l’extrême sud et l’îlot de Spanu. Il est accessible par une piste et longé par la voie ferrée .Seule habitation du site, un restaurant situé […]

La réserve naturelle de la pointe de Spanu



Dominique Culioli, le personnage principal de la Terre des Seigneurs, est né à Chera, petit hameau situé dans l’extrême sud de la Corse. Son père meurt alors qu’il n’a que treize ans. Désormais chef d’une famille nombreuse, il n’a plus qu’un objectif : sortir les siens de la misère. Gabriel Culioli, également auteur des Pierres de l’Apocalypse, en dépeignant ainsi l’existence des siens, a écrit le livre incontournable pour tous ceux qui veulent comprendre l’âme corse.

La terre des Seigneurs (GX Culioli)



Sur les arêtes du San Pedrone, les villages étirent leurs dos écailleux par-dessus la houle de châtaigniers. Un peuple singulier habite cette montagne. Il est composé d’hommes et d’arbres qui ont traversés les siècles, étroitement liés jusque dans leur déclin. Aujourd’hui, encore unis dans un même destin, les uns et les autres survivent, dans l’attente d’un possible regain. A leurs pieds, les fougères, elles, à chaque automne, font seulement semblant de mourir. Elles renaissent chaque […]

Gens et terre d’Orezza (L Alessandri)