Articles de grossu minutu


Le col de Teghime est situé sur la commune de Barbaggio, au sud du Cap Corse, entre les villes de Bastia et Saint-Florent, reliant les micro-régions de la Bagnaja et du Nebbio. Il offre un point de vue sur les deux côtes de la Corse, avec Bastia et la mer Tyrrhénienne à l’est, Saint-Florent, le désert des Agriates et la  mer Méditerranée à l’ouest. Le col a été le cadre d’une bataille pour la libération […]

Le Col de Teghime



« Avant de commencer la battue, je ramasse un peu de terre, m’en frotte les paumes, en respire l’odeur. Je n’ai ni fusil ni poignard. Mes seules armes sont un bâton, la mazza, taillée dans un sarment de vigne, et mes dents. Je deviens l’animal. Je suis le mazzeru, celui qui frappe et annonce la mort. » Au cours d’une « chasse de nuit », rituel sanglant dont la tradition s’est perpétuée en Corse jusqu’au milieu du XXè siècle, […]

La chasse de nuit (M. Ferranti)



Le vieux Montadori va mourir. Dans cette île brulée de soleil où de toute éternité les femmes semblent vouées au silence et les hommes à la guerre, un ballet commence autour du lit d’agonie. Montadori avait tout le pays à sa main, il faisait et défaisait les fortunes et les élections , et sa succession est l’objet de convoitises qui pourraient bien être déjouées, avec l’apparition d’un prétendant inattendu …

La Cadillac des Montedori (M. Ferranti)



Ce village, était autrefois le bourg le plus important et le plus connu. Il fut chef-lieu (lieutenance) à l’époque féodale. Puis pendant longtemps, son nom (selon les textes : Corsuli, Corsoli, Cursuli, ou Cusuli) servit encore pour désigner la zone, voire une partie de la pieve. Le pudestà ( podesta, responsable élu) de Corsuli était l’un des plus importants de la pieve des Vallerustie. On mesure également la notoriété qu’avait autrefois ce village, à l’usage […]

Corsoli (Cambia)



C’est sans doute grâce à son caractère insulaire que la Corse a su se préserver de la perte du « sacré » et par là a su maintenir un équilibre entre son « monde intérieur » et son « monde extérieur ». Si la Corse s’est structurée fortement et démocratiquement , elle est encore aujourd’hui, c’est grâce à ces figures d’hommes éclairés tels que Pascal Paoli, dans sa proximité avec Jean-Jacques Rousseau. Et si elle n’a pas oublié ce lien primordial de […]

La Corse mystérieuse (Antoni C)



Libraire intermittent et écrivain inaccompli dont la vie sentimentale est un fiasco, Marc-Antoine Cianfarani vit en reclus dans un hameau de la montagne corse, où il habite la maison familiale héritée de ses aïeux. Réfractaire à l’attitude de ses contemporains qui, sur la côte, rivalisent de compromissions pour assouvir un matérialisme dévorant, il ne tolère auprès de lui que deux vieux compagnons : Trajan, agriculteur passionné d’histoire et d’architecture, et Mansuetu, frustre berger infirme et taiseux, […]

Murtoriu (Biancarelli M)





Nous partons de Bocognano pour faire une boucle vers les bergeries de Capiaghja. Sympathique petite balade de trois heures en grande partie ombragée, même si le soleil continue à se faire désirer. Belle balade que l’on peut classer dans « les familiales » Quoique…le retour se fait par le caseddi di castagnu et le chemin traverse et ne quitte pas la forêt. Le chemin est vraiment très mal balisé et comble, ce chemin a été complètement raviné […]

Bergeries de Capiaghja





« Le rescapé de la Semillante » s’appuie sur le drame du naufrage de la « Semillante », survenu le 15 février 1855, lors d’une épouvantable tempête, sur les récifs d’un îlot nommé Lavezzi, au large de Bonifacio, alors qu’elle se rendait en Crimée. 292 hommes d’équipage et 393 militaires de l’armée de terre se trouvaient à son bord. Officiellement, il n’y eut pas de survivants. Tous les corps ne furent cependant pas retrouvés. L’auteur avance l’existence d’un rescapé, […]

Le rescapé de la Sémillante (F-J Bianconi)