Articles de la catégorie Culture


  40 ans de lutte entre l’Etat français te le mouvements nationalistes auront mis la Corse à feu et à sang. En 2014, les dernières armes sont déposées. S’imposer par les urnes sur une terre pacifiée, tel est désormais l’objectif du courant nationaliste. Mais l’ombre du passé pèse sur les mémoires. Personne n’a oublié les trop nombreuses victimes, les basses œuvres des officines et les ravages des guerres fratricides. A l’heure dub renouveau politique, quel […]

Terra di i turmenti (La huit)



Martinu, rescapé de la grande guerre, reclus depuis de longue année dans un village abandonné de tous, recueille un jour un jeune garçon de l’assistance… son propre petit-fils, né d’un fils qu’il ignorait avoir survécu ! Le destin lui rendait au seuil de sa vie ce qu’il lui avait pris dans sa jeunesse. Le garçonnet de son côté, sauvé de l’orphelinat par un grand-père qu’il, espérait plus, grandirait désormais abreuvé aux racines familiales. De ce récit […]

“Babbò…” ou l’enfant retrouvé (G Benigni)



« Elle n’avait pas eu, comme toute autre, ces instants doux où l’on se sent aimé. Un cousin du village voisin, un été, lui avait fait sa cour. A l’automne il lui écrivait de Tunisie pour lui annoncer son mariage. Elle avait connu l’homme au détour du chemin, à la cave derrière les tonneaux, forcée ou sans envie. Elle eût voulu y gagner un enfant, comme certaines, un bâtard, qu’importe… Finalement elle mourut à l’âge de […]

La commémoration et autres récits (A Turchi)



L’ani tombu da sopra à u milinu – « on l’a tu » au-dessus du moulin », me contait ma grand-mère quand j’étais petit garçon. Elle tenait le récit de son aïeul qui était né sous le consulat, et l’avait lui-même reçu d’un lointain ancêtre. C’était comme si nous y étions : le cadre, les acteurs, le haro, le déchaînement, la trahison bien sûr et le prix du sang, rien n’y manquait. Je n’ai pas oublié, et c’est sur […]

La Corse comme elle vient (X Versini)



La transhumance se préparait quelques jours à l’avance. Il fallait laisser tout en ordre. Du pain biscuit en quantité et des réserves alimentaires étaient stockés dans notre maison d’Oriu afin que ceux qui devaient rester à la plaine durant les grands travaux des champs ne manquent de rien. Au moment de la fenaison, des blés à couper ou la vigne à traiter, on ne pouvait s’absenter pour aller en ville. La veille du départ, le […]

Fils et petits fils de berger en Alta Rocca (J.D Giovannangeli)



Yvan Colonna a été l’homme le plus traqué de France, l’ennemi public numéro 1. Son visage a été placardé dans toutes les mairies, les préfectures, les gares, les commissariats…   Trois procès l’ont désigné comme l’assassin de Claude Erignac. Trois fois, il a répété qu’il était innocent. Trois procès, et toujours cette drôle d’impression de ne rien savoir de lui. On connait son nom. On se souvient de son visage. Mais que sait-on au fond […]

Yvan Colonna, l’impasse (G.Perez & S.Lajus)



Barbara Furtuna le 14 .12.2018 a 20h à Walcourt (Basilique) le 15.12.2018 a 20h30′ Centre culturel d’Huy le 16.12.2018 a 16h Centre culturel de Welkenraedt A Filetta le 27.02.2019 a 20h au Centre musical “de bijloke” à Gent le 02.03.2019 a 20h Centre culturel “Ter Vesten” à Beveren le 03.03.2019 à Namur le 05.03.2019 a 20h30′ à Roulers centre culturel


Le chemin des sources profondes « Gare de Lyon, sept heures trente du matin. Nous sommes le 27 octobre 1954. Le soleil n’est pas au rendez-vous. Piuvigginegha….il bruine sur Paris. Un camion de l’armée me récupère au pied de la grande horloge. Direction : Versailles. Ce n’est pas vraiment un jour pour flâner, d’ailleurs je ne verrai pas grand-chose. Cette ville si longtemps rêvée, cette Babylone, me fascinera, mais plus tard. Je vais avoir vingt-trois ans ; une […]

Le chemin des sources profondes (A Ciosi)



Une odeur de figuier sauvage. « Sous la treille aux raisins encore verts, juste à côté du jujubier, une meule à la retraite nous servait de table. J’entends encore l’incessant bavardage de la rivière, mêlé au bruissement du vent dans les branches du vieux noyer. Parfois le cri perçant d’un geai, l’oiseau le plus voleur de tous, faisait taire un instant le rossignol et la mésange à tête bleue. Même au plus fort de l’été, il […]

Une odeur de figuier sauvage (A Ciosi)