L’Arburacellu


Un âge estimé entre 200 et 230 ans, entre 20 et 25 mètres de hauteur, et des excroissances qui laisse penser à des ailes d’oiseau. 

L’Arburacellu de Ghisonaccia fait partie des 15 finalistes en compétition pour le prix de l’arbre européen de l’année (2018). Ce chêne-liège a été découvert par hasard, début 2018, alors qu’un habitant cherchait des asperges avec sa petite fille. 

Un aspect bien particulier marque l’homme : des excroissances de chaque côté de l’arbre. Ces dernières se seraient formées après que l’Arburacellu ait  été frappé par la foudre. 

Il se trouve entre Ghisonaccia et Ghisonaccia gare et est très bien indiqué

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *