Articles taggés comme société


Portraits….la Corse ce n’est pas que des paysages Cette collection vous invite à partager la vie de quelques artistes, artisans, agriculteurs qui vivent leur passion au quotidien. Au fil des jours, des saisons, au gré de leur travail, rencontres avec des personnages ordinaires, amoureux de leur terre, de leur village, de leur métier Dans ce numéro 1, Découvrez au fil des saison le métier d’apiculteur, de la transhumance à la production de miel avec Marie […]

Portaits n°1 “La Corse ce n’est pas que des paysages (L. Billard)



La géographie n’est pas seule à conférer à la Corse une physionomie toute particulière dans l’ensemble français. Il y a aussi l’histoire. Deux siècles et demi exactement ont passé depuis que le peuple corse engageait la lutte pour s’affranchir de la tutelle de la République oligarchique de Gênes. Fille des lumières, la nation de Pasquale Paoli, institué après vingt-cinq ans de combats, devait connaître successivement les assauts de l’invasion et de la conquête, l’éphémère confluence […]

Une mémoire pour la Corse (P. Marchetti)



Dans le Pasquale Paoli de F.D. Guerazzi, tout est grand. Grandiose et symphonique… Les valeurs, tout d’abord. Portées par une multitude de héros, elles sont ls plus élevées qui soient…la liberté, le droit, la justice, la morale, le respect du peuple, la haine de la tyrannie… L’ambition littéraire, ensuite. Dans ce XIXè siècle des lettres italiennes où les anciens peuvent enfin être dépassés et le roman moderne étendre ses ailes, elle est à la mesure […]

Pasquale Paoli ou la déroute de Pontenovu (F.D.Guerrazzi)



Une terre pourquoi faire ? La terre de Balagne…si convoitée ! pourra-t-elle rester ou redevenir agricole, grenier de la Corse ? Là où violence et défaitisme alternent, des femmes et des hommes tentent de s’organiser : ils ont créé des associations foncières, une à Pigna et une à Lama. Et c’est autour de ce travail que s’intéresse ce documentaire

Une terre, pourquoi faire ? (L.Billard)



A quoi tient la force du souvenir ? pourquoi refuse -t-il de s’effacer malgré le silence, malgré le désir impérieux de taire l’indicible, dans l’urgence de vivre aujourd’hui et de survivre au passé ? Qu’est-ce qui le garde vivace en nous ? Parfois, un simple morceau de sucre… Sans doute aussi les mots simples du réconfort entendus lorsque le fil de la vie s’effilochait. Peut-être un air de musique, un morceau de pain, une idée ou un élan […]

Le morceau de sucre (N.Vincensini)



L’histoire de la famille Colonna d’Istria n’aurait qu’un intérêt anecdotique si, en filigrane, on ne pouvait y lire l’histoire de la Corse et celle du monde. Conflits et rapports de force qui ont marqué l’Europe et la Méditerranée, affrontement entre chrétiens et Maures, déplacements des routes commerciales, découverte de l’Amérique, guerres mondiales, colonisation, décolonisation : tous ces évènements ont laissé une trace dans le passé de cette famille. A la frontière de l’histoire et de la […]

Une famille corse, 1200 ans de solitude (R. Colonna d’Istria)



  Le barracoun, abri de pialincu, se compose d’une enceinte de 1,70m de haut sur des fondations de 0,40m et un dôme de 1,20m. Les murs font 0,70m d’épaisseur. Le diamètre intérieur de l’abri varie entre 2,20m et 2,50m. la porte se situe toujours au sud. Son linteau est formé soit d’une longue pierre, soit d’un tronc d’olivier coupé à la bonne lune. Le dôme est monté en pierres plates sur une carcasse de branches […]

Les “barracoun” de Bonifacio



  40 ans de lutte entre l’Etat français te le mouvements nationalistes auront mis la Corse à feu et à sang. En 2014, les dernières armes sont déposées. S’imposer par les urnes sur une terre pacifiée, tel est désormais l’objectif du courant nationaliste. Mais l’ombre du passé pèse sur les mémoires. Personne n’a oublié les trop nombreuses victimes, les basses œuvres des officines et les ravages des guerres fratricides. A l’heure dub renouveau politique, quel […]

Terra di i turmenti (La huit)



« Elle n’avait pas eu, comme toute autre, ces instants doux où l’on se sent aimé. Un cousin du village voisin, un été, lui avait fait sa cour. A l’automne il lui écrivait de Tunisie pour lui annoncer son mariage. Elle avait connu l’homme au détour du chemin, à la cave derrière les tonneaux, forcée ou sans envie. Elle eût voulu y gagner un enfant, comme certaines, un bâtard, qu’importe… Finalement elle mourut à l’âge de […]

La commémoration et autres récits (A Turchi)



La transhumance se préparait quelques jours à l’avance. Il fallait laisser tout en ordre. Du pain biscuit en quantité et des réserves alimentaires étaient stockés dans notre maison d’Oriu afin que ceux qui devaient rester à la plaine durant les grands travaux des champs ne manquent de rien. Au moment de la fenaison, des blés à couper ou la vigne à traiter, on ne pouvait s’absenter pour aller en ville. La veille du départ, le […]

Fils et petits fils de berger en Alta Rocca (J.D Giovannangeli)