Articles taggés comme Histoire


En1768, il entreprend un voyage à travers l’Europe où il rencontre notamment Voltaire et Jean-Jacques Rouseau. Sur recommandation de ce dernier, il se rend en Corseà la rencontre de l’éminent général en chef de la Nation corse Pasquale Paoli, avec lequel il se lie d’amitié. Admirant sa tentative d’organisation d’un État démocratique dans l’île et sa volonté de s’affranchir de toute tutelle étrangère, il se fait l’ambassadeur de la cause corse auprès de l’Europe des […]

Relation de l’Isle de Corse, journal d’un voyage dans cette isle, et mémoires de Pascal Paoli



Dans le Pasquale Paoli de F.D. Guerazzi, tout est grand. Grandiose et symphonique… Les valeurs, tout d’abord. Portées par une multitude de héros, elles sont ls plus élevées qui soient…la liberté, le droit, la justice, la morale, le respect du peuple, la haine de la tyrannie… L’ambition littéraire, ensuite. Dans ce XIXè siècle des lettres italiennes où les anciens peuvent enfin être dépassés et le roman moderne étendre ses ailes, elle est à la mesure […]

Pasquale Paoli ou la déroute de Pontenovu (F.D.Guerrazzi)



À Nonza, dominant le village et la mer, se trouve une tour connue de tous. Moins célèbre est l’épisode de la guerre des Corses contre les Français qui s’y déroula en 1768. Son principal protagoniste, le capitaine Casella, compte pourtant parmi les plus fameux héros de cette lutte pour la liberté. Unijambiste, abandonné seul face à la masse de la troupe française, il s’illustra dans la défense de la tour, verrou stratégique de tout le […]

La tour de Nonza (F.D. Guerrazzi)



« Toi, tu avais dix-neuf ans et ton visage est bien celui d’un garçon à peine sorti de l’adolescence plus que d’un homme mûr. Tes camarades aussi, quoique de plus rude apparence, ont une expression très sérieuse. Ils semblent fixer l’objectif d’un regard droit et un peu mélancolique à la fois. Tu parais beaucoup moins âgé que les autres, petit et raide, les joues glabres et pâles, engoncé dans ton uniforme militaire. Vous venez d’être incorporés […]

Le petit soldat (Ghj Fusina)



  Le barracoun, abri de pialincu, se compose d’une enceinte de 1,70m de haut sur des fondations de 0,40m et un dôme de 1,20m. Les murs font 0,70m d’épaisseur. Le diamètre intérieur de l’abri varie entre 2,20m et 2,50m. la porte se situe toujours au sud. Son linteau est formé soit d’une longue pierre, soit d’un tronc d’olivier coupé à la bonne lune. Le dôme est monté en pierres plates sur une carcasse de branches […]

Les “barracoun” de Bonifacio



  40 ans de lutte entre l’Etat français te le mouvements nationalistes auront mis la Corse à feu et à sang. En 2014, les dernières armes sont déposées. S’imposer par les urnes sur une terre pacifiée, tel est désormais l’objectif du courant nationaliste. Mais l’ombre du passé pèse sur les mémoires. Personne n’a oublié les trop nombreuses victimes, les basses œuvres des officines et les ravages des guerres fratricides. A l’heure dub renouveau politique, quel […]

Terra di i turmenti (La huit)



Martinu, rescapé de la grande guerre, reclus depuis de longue année dans un village abandonné de tous, recueille un jour un jeune garçon de l’assistance… son propre petit-fils, né d’un fils qu’il ignorait avoir survécu ! Le destin lui rendait au seuil de sa vie ce qu’il lui avait pris dans sa jeunesse. Le garçonnet de son côté, sauvé de l’orphelinat par un grand-père qu’il, espérait plus, grandirait désormais abreuvé aux racines familiales. De ce récit […]

“Babbò…” ou l’enfant retrouvé (G Benigni)



« Elle n’avait pas eu, comme toute autre, ces instants doux où l’on se sent aimé. Un cousin du village voisin, un été, lui avait fait sa cour. A l’automne il lui écrivait de Tunisie pour lui annoncer son mariage. Elle avait connu l’homme au détour du chemin, à la cave derrière les tonneaux, forcée ou sans envie. Elle eût voulu y gagner un enfant, comme certaines, un bâtard, qu’importe… Finalement elle mourut à l’âge de […]

La commémoration et autres récits (A Turchi)



L’ani tombu da sopra à u milinu – « on l’a tu » au-dessus du moulin », me contait ma grand-mère quand j’étais petit garçon. Elle tenait le récit de son aïeul qui était né sous le consulat, et l’avait lui-même reçu d’un lointain ancêtre. C’était comme si nous y étions : le cadre, les acteurs, le haro, le déchaînement, la trahison bien sûr et le prix du sang, rien n’y manquait. Je n’ai pas oublié, et c’est sur […]

La Corse comme elle vient (X Versini)



La transhumance se préparait quelques jours à l’avance. Il fallait laisser tout en ordre. Du pain biscuit en quantité et des réserves alimentaires étaient stockés dans notre maison d’Oriu afin que ceux qui devaient rester à la plaine durant les grands travaux des champs ne manquent de rien. Au moment de la fenaison, des blés à couper ou la vigne à traiter, on ne pouvait s’absenter pour aller en ville. La veille du départ, le […]

Fils et petits fils de berger en Alta Rocca (J.D Giovannangeli)