Chisa


La commune de Chisa se trouve au cœur du massif de l’Incudine, sur le cours moyen-haut du fleuve Travo qui la traverse d’ouest en est.

Elle est limitée au nord par un chaînon montagneux divergent de la chaîne centrale de l’île, qui s’abaisse progressivement de la Punta di u Faiu (1 568 mètres) à la Punta di Querciu-Grossu (1 045 mètres). Au sud, les limites communales ne suivent plus le relief de la vallée : la commune forme une pointe qui monte jusqu’au Monte Malo (1 847 mètres)

Une seule route dessert Chisa : la départementale 645, qui remonte la vallée du Travo, en suivant le fleuve jusqu’au pont de Ghjineparu, point d’entrée dans la commune, et fait ensuite un large détour dans la montagne pour éviter les gorges du Travo, qu’elle finit par traverser entre Bura et le chef-lieu. Chisa est ainsi à 12 kilomètres de la route nationale 198.

Le village est accroché à flanc de montagne, face à l’est, sur la rive droite du ruisseau de Juva, affluent de rive gauche du Travo, dans lequel il se jette deux kilomètres plus au sud. Comme toujours nous cherchons le contact avec les habitants et au fil de nos conversations on nous apprend que bien plus bas, sur le retour se trouve une source sulfureuse qui se jette dans le Travo. Source que seuls les gens du coin connaissent et après l’avoir située approximativement sur la carte IGN, et après quelques recherches nous trouvons le chemin qui y mène (compter 1h30 aller/retour pour rejoindre la route et repartir).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *