Matéo Falcone (E.Vuillard)


Mateo Falcone habite à la lisière d’un maquis à Porto-Vechio, en Corse. Un jour, il décide d’aller voir un de ses troupeaux avec sa femme. Fortunato, son seul fils héritier, voit arriver un homme s’appelant Gianetto qui lui demande de le cacher. Le jeune homme accepte alors pour cinq francs. Un peu plus tard, six hommes armés se présentent chez Mateo Falcone et demandent à Fortunato où est passé l’homme qu’ils poursuivaient. Après discussion, Fortunato accepte de dévoiler la cachette du bandit en échange d’une belle montre dont il rêvait. C’est alors que Mateo Falcone arrive et voit Gianetto qui, capturé, accuse Mateo et sa famille de trahison. Une fois les six hommes et Gianetto partis, sa femme, devinant l’idée de son mari, le supplie d’arrêter mais sans l’écouter, il va, avec son fils, dans la forêt et, après lui avoir fait faire ses prières et malgré ses supplications, l’abat d’un coup de fusil car il a fait honte à son père qui ne tolère pas une trahison.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *