Billets du mois: janvier 2016


violence (Large)
Longtemps la question de la violence a été traitée de façon réductrice, en la renvoyant au seul phénomène du banditisme. La lecture romantique de la vendetta a abouti à la construction d’un banditisme « d’honneur », pour touristes et cartes postales avant de l’être pour les Corses eux-mêmes par un jeu de miroir. La réalité est tout autre si l’on interroge des périodes plus anciennes. Pour point de départ à toute analyse il faut prendre […]

La violence dans les campagnes corses du XVIè au XVIIIè siècle (A-M Graziani)



496 (Large)
Ajaccio est une commune française, préfecture du département de la Corse-du-Sud, préfecture de la région Corse et siège de la collectivité territoriale de Corse Ajaccio, « cité impériale » et autrefois « cité du corail », est aussi connue pour être la première ville française libérée durant la seconde Guerre mondiale, le 9 septembre 1943. Capitale régionale de la Corse, elle est à la tête d’une aire urbaine de plus de 80 000 habitants en […]

Ajaccio



172 (Large)
C’est un fromage de forme cylindrique, à talon droit ou légèrement concave, de 15 à 20 cm de diamètre et de 8 à 10 cm de hauteur, pour un poids variant entre 1,5 et 2,5 kg. Sa pâte, de couleur blanche à jaune pâle que protège une croûte épaisse, est de texture serrée et friable à la coupe après affinage. Son taux de matière grasse varie entre 45 et 50 % pour un extrait sec […]

Casgiu Sartinese…



sequence corse
Ce rocher dans la mer est, sous bien des aspects et malgré les innombrables films qui lui sont consacrés, bien plus complexe et riche qu’il n’y parait. Les hommes et les femmes de Corse ont à mille lieux de l’image d’Epinal attaché aux méditerranéens : la parole est rare et les sentiments cachés. Profondément attachés à leur terre et à leurs traditions, ils vivent une relation forte avec leur univers ; ancrés dans la roche […]

Séquences Corses (Christian Lajoumard)



Asco (Large)
Son baccalauréat en poche, Jean, surnommé « Piccolo » à cause de sa petite taille, quitte sa Corse natale pour La Sorbonne, où il étudie les lettres. Il y découvre Jaurès, le socialisme et le pacifisme avant d’être mobilisé dans le 38è régiment d’infanterie, à Saint-Etienne. Comme toute une génération sacrifiée par la guerre de 14-18, c’est à ses années d’enfance heureuse et à l’espoir d’épouser la belle Laure qu’il devra de tenir dans l’enfer des tranchées […]

Piccolo, le sage d’Asco ( J-F Mattei)



401 (Large)
Nous descendons sur Piana, après l’avoir fait par la mer, nous avons envie de faire le Capu Rossu à pied. Cette balade de trois heures (cinq pour nous….nous n’arrêtons pas d’observer et encore observer, aller d’un point A vers un point B sans se retourner, merci pas pour nous). Cette balade donc nous fait découvrir une presqu’île entièrement vouée au pastoralisme et la vue du haut de la tour de Turghju est imprenable (sachez quand […]

Randonnée vers le Capu Rossu



poly (Large) 1
Au-delà de l’engouement médiatique dont cette musique jouit depuis des années, le film a l’ambition de retracer son histoire à travers la parole de ceux qui l’ont conservée, de ceux qui lui redonnent vie. Le chant polyphonique, c’est la question de l’identité culturelle corse, la pratique d’une tradition et de sa transmission. C’est aussi le lien entre l’ Eglise et le peuple corse. Entre mémoire et traditions vivantes, la polyphonie Corse est le fruit d’un […]

Voyage au coeur des polyphonies Corses (JC Ballot)





épreuve (Large)
Octobre 1943 : la Corse est la première partie du territoire français à se trouver libérée. Cette action décisive pour la suite des opérations, puisque les alliés pourront à partir de cette base stratégique organiser leur débarquement en Italie, a été réalisée, pour l’essentiel, grâce à l’action des maquisards. Depuis 1939, la guerre avait été pour l’Île une expérience distincte de celle qu’a connue le territoire continental. Parce que la population a subi des privations […]

La Corse à l’épreuve de la guerre (H Chaubin)



chemises noires (Large)
« Je me décide à faire descendre mon bras. À mi-hauteur,je touche de l’humus soyeux, puis, en rendant mes doigts crochus, je sens une surface plane, mais dure. Mes paroles tremblantes ont du mal à sortir ; je dis à Bat: « Maria Maddalena Metronelli est là! » Il me regarde presque incrédule. Alors, de mon poing serré, je frappe trois coups sur le cercueil de plomb qui fait un bruit aussi creux et fort que celui […]

L’année des chemises noires (JP Simoni)